Pour l'échange de jeunes, un groupe de 18 jeunes et 3 accompagnateurs était hébergé dans des familles d'accueil à Argences pendant une semaine. Beaucoup de jeunes avaient déjà participé à l'échange il y a deux ans, donc pour eux, il n'était pas de nouvelle expérience. Pourtant, il y avait des nouvelles têtes cette fois. La devise du programme à Argences était "l'environnement" pour reprendre quelques sujets de l'année dernière.

Le comité de jumelage d'Argences a organisé un discours intéressant sur le rôle des énergies renouvelables en France et sur la position clef de la Normandie. Comme la Normandie est située au bord de la Manche, il y a beaucoup de potentiel pour l'exploitation de l'énergie éolienne et de l'énergie hydraulique avec des usines marémotrices. En plus, nous avons visité une station d'épuration des eaux usées biologique à Honfleur, qui n'épure pas seulement les eaux usées, mais qui les reconduit aux ruisseaux et aux rivières. La boue de curage qui reste est prise comme engrais.

Tout au début de la semaine, les jeunes ont découvert notre ville jumelée en faisant un rallye en groupes. En plus, ils ont préparé la pâte pour les crêpes, qu'on a mangé ensemble avec les familles d'accueil le soir au boulodrome. Enfin, l'échange vise aussi à connaître la culture française et la vie quotidienne dans les familles.

  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences
  • 2016: Argences

Visitez la galerie

La partie sportive du programme était la visite d'un parc accrobranche avec des parcours correspondants à la capacité de chacun. Les jeunes les plus courageux ont même surmonté le parcours extrême. Puis, on a fait une excursion au bord de la mer à Ouistreham. Même si la température de l'eau n'était que 15°C - et la température de l'air à la plage n'était pas plus élévée non plus - presque tout le monde a osé de sauter dans la mer.

L'excursion au Mont Saint Michel a aussi été liée au sujet de l'environnement. Avant de visiter l'île, nous avons eu un discours très intéressant sur l'ensablement de la baie à cause de l'homme. Depuis quelques années pourtant, il y a un barrage qui vise à tourner ce phénomène pour que le Mont Saint Michel soit en effet une île pendant la marée haute. Nous avons appris le principe et il faut attendre comment il va se développer dans les années suivantes. Après, on a eu le choix entre marcher au Mont à pied ou prendre la navette. Pendant le temps libre, on pouvait savourer une glace au soleil.

Lors de notre dernier jour, nous avons visité Caen. Au début, il était aux jeunes de passer un rallye au centre-ville avec le défi de prendre certaines photos. Tous les groupes l'ont fait avec succès et on s'est retrouvé au château de Caen pour un pique-nique - à nouveau au soleil. L'après-midi, il y avait du temps libre pour faire du shopping et pour acheter des souvenirs. Puis, on s'est réjouit d'un barbecue avec des circonstances spéciales: au même temps, il y avait le semi-finale du championnat d'Europe entre la France et l'Allemagne. Cependant, le soutien très bruyant des jeunes allemands en face de l'écran géant ne pouvait pas changer le résultat.

Le lendemain, il n'y avait pas d'ambiance triste à cause du match, mais plutôt parce que la semaine à Argences est passée trop vite. L'année prochaine, il y aura un autre échange de jeunes même s'il y aura aussi les fêtes pour les 30 ans du jumelage. En 2017, on va accueillir les jeunes français à Hettstadt.

FaLang translation system by Faboba